Rss

Conseils de sécurité de Norton sur l’iOS 9

Depuis septembre 2015, la version finale d’iOS 9 est disponible. Cette sortie très attendue a été l’occasion pour Norton by Symantec de rappeler quelques règles de sécurité basiques spécifiques au système d’exploitation mobile d’Apple.

Les terminaux sous iOS de plus en plus vulnérables

En effet, la réputation de sécurité des appareils tournant sous iOS a été mise à mal au cours de l’année écoulée, ces derniers ayant été la proie de nombreuses attaques. D’ailleurs, selon le dernier rapport en date de Norton by Symantec concernant les menaces de sécurité Internet (ISTR), 84 % des infections ciblant des mobiles en 2014 touchaient les terminaux de la marque à la pomme. Tout récemment, KeyRaider, une nouvelle variété de malwares, a infecté un grand nombre d’utilisateurs d’iPhones jailbreakés.

Si vous êtes un inconditionnel des équipements de la firme de Cupertino, afin de mettre vos informations personnelles à l’abri, voici les trois meilleures pratiques de sécurité proposées par Norton by Symantec.

Les conseils de sécurité de Norton pour sécuriser l’iOS 9

Définissez un mot de passe Apple ID fort qui comprend aussi bien des lettres que des chiffres et même des symboles, afin de compliquer la tâche de hackers qui tenteraient de le déchiffrer. Au lieu des quatre chiffres habituels, la nouvelle version de l’OS d’Apple impose dorénavant un code à six chiffres.

L’iOS 9 dispose d’un système d’authentification à deux facteurs qui offre un niveau de sécurité supplémentaire, y compris sur iTunes et iCloud. En activant immédiatement cette fonctionnalité, pour chacune de vos connexions à votre compte à partir d’un autre navigateur ou d’un appareil inconnu du système, ce dernier vous oblige à saisir un code unique composé de six chiffres vérifié par un dispositif spécifique, ainsi que votre adresse de messagerie électronique et le mot de passe.

Idéalement, empêchez le lancement de Siri, l’assistant personnel intelligent iOS, depuis l’écran de verrouillage. Bien qu’indéniable pratique, cet outil a en effet déjà servi à de nombreuses reprises à des hacks d’iPhone. Pour minimiser les risques, mieux vaut le désactiver.

N’oubliez pas les fondamentaux

Bien entendu, les réflexes habituels restent valables. En premier lieu, avant toute connexion à Internet ou installation d’application, téléchargement ou enregistrement de fichier, installer un logiciel de sécurité fiable est essentiel ; il doit couvrir au moins les malwares courants, bien que ceux-ci soient actuellement supplantés par les attaques plus sophistiquées.

Et bien entendu, le choix de programmes de la boutique officielle validés par la firme est fondamental, ainsi que leur mise à jour régulière, afin d’avoir la correction des éventuelles failles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *